Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon est candidat à l’élection présidentielle de 2017 au nom de "La France insoumise". Tour d’horizon de ses propositions sur le logement.

Ces propositions sont issues de L’avenir en commun, le programme de la France insoumise et de son candidat Jean-Luc Mélenchon. À noter qu’un livret thématique sur le logement est disponible sur le site Avenir en commun.

Droit au logement

  • Constitutionnaliser et rendre effectifs les droits au travail et au logement (point 9)

Construction/renouvellement urbain

  • Construire 200 000 logements publics par an pendant cinq ans aux normes écologiques (point 34)
  • Lancer un plan d’éradication du logement insalubre, de renouvellement urbain et de construction de logements sociaux en renforçant les sanctions des communes trop faiblement dotées en parc social (point 34)

Accès et maintien dans le logement

  • Atteindre l’objectif de zéro sans-abri : chacun doit se voir proposer un hébergement d’urgence ou un logement et un accompagnement durable (point 33)
  • Interdire les expulsions locatives sans relogement (point 34)
  • Mettre en place une garantie universelle des loyers pour favoriser l’accès de tous au logement, par l’intermédiaire d’une caisse de solidarité alimentée par les bailleurs (point 34)

Transition écologique

  • Mettre en œuvre un plan de rénovation écologique de tout le bâti (point 40) :
    • Assurer l’isolation d’au moins 700 000 logements par an
    • Mettre fin aux situations de précarité énergétique que vivent les ménages

Aménagement du territoire

  • Organiser et aménager le territoire par la démocratie et les services publics (point 47) :
    • Inverser la logique des métropoles et des méga-régions, de la compétition entre territoires
    • Stopper l’étalement urbain en incitant au rapprochement entre bassins de vie et bassins d’emploi
    • Défendre et reconstruire le maillage de transports en commun et de services publics sur tout le territoire, dans les départements ruraux et les quartiers populaires

Outre-mer

  • Engager un plan pluriannuel d’investissement et de développement des services publics (transports, éducation, santé, logement, culture) dans les Outre-mer (point 15)